Home » Archive

Articles tagged with: Press

Press »

[14 Apr 2009 | No Comment | 352 views]

Elias Khoury | L’appartenance du marginal
Le roman de Makkawi Said « Taghridat El Bajaa » (« Le chant du cygne »), m’a fait penser à Ghaleb Halsa. J’avais le sentiment d’être devant une suite stylistique particulière de l’auteur de « Khamasine » (« Cinquante») et «Al Dahek » (« Le rire »), qui a constitué un phénomène particulier dans la génération des années 60 en Egypte, génération ayant contribué à la constitution de ce que l’on pourrait appeler le roman post Mahfouz.

Press »

[26 Mar 2009 | No Comment | 252 views]

Bienvenue au «Rose Fountain Motel» de Jabbour Douaihy | La chute de la Maison Baz
Le Rose Fountain Motel, c’est le rêve de Margaret, l’épouse autrichienne de Jojo. Elle se verrait bien installer dans la maison familiale un hôtel, chaque chambre aurait une couleur différente, à la cave on ouvrirait un restaurant français qu’on appellerait Le faucon, al-Baz en arabe. Al-Baz, c’est le nom de la famille de son mari.

Press »

[18 Feb 2009 | Comments Off on La Croix, France, on Ayn Warda | 167 views]

Dans le village de Ayn Wardeh, sur les hauteurs de Beyrouth, la maison des AI Baz abrite dans chaque pièce les souvenirs d’une grandeur aujourd’hui disparue. A la mort du père, les deux fils, Jojo et Reda, se retrouvent chez le notaire et doivent se render à l’évidence: ils ne peuvent se séparer de ce lourd héritage. Car selon la loi au Liban, les biens de mainmorte ne peuvent être ni vendus, ni partagés, tant que les deux héritiers, en l’occurrence les deux frères, sont vivants. «Cette famille chrétienne est bloquée à cause de la mainmorte, comme le Liban est bloqué par son communautarisme, explique l’auteur, Jabbour Douaihy. Les libanais n’ont d’autre choix que de vivre ensemble parce qu’ils ne peuvent pas diviser le pays ».

Press »

[25 Jan 2009 | No Comment | 110 views]

Histoire d’une famille autant que fresque sociale, ce roman, le quatrième de Jabbour Douaihy, se distingue par un va-et-vient constant entre la gravité du propos et l’humour le plus diabolique. Il a été salué à sa parution en arabe par une presse unanime.

Press »

[25 Jan 2009 | No Comment | 306 views]

Difficile de ne pas voir dans cette demeure incertaine une métaphore du Liban : un pays victime d’une guerre civile, convoité sinon occupé par ses voisins, où “les gens du dessous” prennent de l’importance, au point de bouleverser les équilibres anciens…

Press »

[25 Jan 2009 | No Comment | 196 views]

Un roman tragi-comique dont l’action se déroule dans un pays qui panse ses plaies (le Liban des années 1990), au sein d’une demeure familiale décatie (stuc délabré, plancher qui grince), et qui dépeint une galerie de personnages attachants et contrastés